Christian Dior et les arts divinatoires

Saviez-vous que le couturier célèbre dans le monde entier était féru d’ésotérisme et plus particulièrement du Tarot ?

Vous me demandez souvent qui me consulte ? Sans révéler l’identité de mes clients qui doit être préservée, je peux vous dire que cela concerne des personnes très différentes : des comédiens, des étudiants, des hommes ou femmes d’affaires, des financiers… Cela peut-être n’importe quelle personne que vous avez croisé dans votre vie. Tout autant que quelqu’un de célèbre dont vous admirez le travail. Christian Dior aimait consulter des voyantes et il ne s’en cachait pas. L’ésotérisme et l’onirisme de cette culture, ont largement inspiré son œuvre.


"Le trait le plus important de ma vie - je serais à la fois ingrat et mensonger si je ne le reconnaissais pas immédiatement - a été ma chance ; et je dois aussi reconnaître ma dette envers les voyants qui l'ont prédit".
Christian Dior

La maison Dior a commandé un court-métrage autour de cet univers pour sa dernière collection.


Le Tarot en vedette dans le court-métrage réalisé par Matteo Garrone pour la maison Dior


Ce clip illustre la collection haute couture Dior printemps été 2021. Il a été tourné au château de Sammezzano. Mais ce n’est pas une nouveauté, puisque des références à ce jeu divinatoire avaient déjà fait leur apparition à l'occasion du défilé croisière 2018 par Maria Grazia Chiuri.

Le tarot mis en valeur dans ce film est l’un de mes préférés, c’est le tarot des Visconti-Sforza, décoré par l’enlumineur Bonifacio Bembo pour le duc de Milan au XVe siècle.

Outre le fait de faire référence à un très bel outil culturel. C’est une excellente opportunité de faire un clin d'œil au côté visionnaire du couturier. L’intuition, la divination est un processus très proche du processus créatif. Il n’est donc pas rare que les “artistes” aient plus facilement accès à cet univers, et donc a des intuitions ou précognitions. J’en parle régulièrement dans mes interventions (ateliers, conférences ou insta-live).


Découvrir la collection Dior au travers des lames majeures du Tarot


Je vous laisse découvrir, ce très beau et délicat court-métrage.



Au cours de cette présentation narrative de la collection, vous allez rencontrer plusieurs personnages correspondant aux arcanes majeurs du Tarot.

Une jeune femme consulte une vieille cartomancienne. Elle lui demande quelle est la question à laquelle, la jeune femme veut que le Tarot réponde. On sent chez la consultante, le mélange de la peur et de l’envie. Elle demande : qui suis-je ?

Au lieu de voir la diseuse de bonnes aventures, lui lire les cartes, la jeune femme est plongée dans une déambulation onirique dans un château au sein duquel, elle va rencontrer des cartes qui vont lui révéler son identité.

Sa première rencontre est avec la Papesse. Cette femme mystérieuse et mutique qui détient tous les secrets, qui a la clé du savoir. La jeune femme déambule dans ce magnifique château pour réaliser son parcours initiatique. Elle a la rencontre de sa propre intériorité. Cela se fait par étapes, souvent représenté ici par de sublimes portes ou couloirs sans fin. Elle croise plusieurs personnages. Mais est-ce une rencontre avec l’autre ou au final une rencontre avec soi ?

La justice lui demande de choisir et de peser ses actions pour voir si tout est en équilibre. Le mat intervient. On ne sait pas s’il conseille avec sagesse ou déraison ! Mais tant il trouble, il nous fait avancer !

La jeune femme devient parfois un homme dans son parcours. J’ai beaucoup aimé cet aspect. Car cela vous rappelle, comme je vous l’explique dans mon livre “mes premiers tirages sur le Tarot de Marseille” vous êtes tous les personnes des 22 premières cartes, homme, femme, animal, humain, ange ou démon. Chaque carte représente une facette de vous.

L’apparition du pendu est aussi belle qu’intéressante, car on y découvre clairement la signification profonde de la carte. Si les gens pensent toujours à la stagnation quand il voit le pendu. Ils oublient qu’il a la tête à l’envers dans un dessein particulier : renverser votre regard, vous faire voir les choses sous un autre angle pour faire émerger la solution. C’est très bien illustré dans ce clip.

Vous allez ensuite rencontrer la Tempérance et sa fluidité des sentiments. Le diable et ce mélange déconcertant de peur, d’excitation et d’envie. L’étoile pleine de promesses. La lune et son univers onirique et mystérieux.

Au final, cette jeune femme se rend compte qu’elle est vraiment tout cela, avec tous les paradoxes et les apparentes oppositions que cela peut engendrer, et elle renaît enfin !

Vous l’aurez compris, ce court-métrage est une réussite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.