Le tarot de Marseille revisité par un auteur de BD : Monsieur Q

Au hasard, d’une mission de bénévolat, j’ai rencontré l’adorable Quentin. Discret, attentif, créatif, il m’avait été présenté par un ami. Quant au détour d’une conversation, cet ami m’a dit « Tu sais que Quentin s’est mis en tête de faire une version personnelle du Tarot ?! Ca devrait te plaire ». Effectivement, ça m’a plu. Quentin, néophyte en matière de tarot de Marseille, s’est laissé porter par son envie. Découvrons ensemble, qui il est, ce qui l’a motivé et le résultat !

Comment t’es-tu décidé à mettre ta patte artistique sur le tarot de Marseille ?

Je m’intéressais beaucoup au tarot vers mes 17 ans. J’en avais acheté un dans une librairie un peu pour m’amuser et puis je me suis rapidement pris au jeu. Je me tirais les cartes assez souvent, tout en ayant du recul par rapport à ça. Puis je l’ai laissé à l’abandon au fur et à mesure. Et il y a quelques mois quand je suis retourné chez ma mère, je l’ai retrouvé. Je me suis dit que ça serait bien intéressant de créer le mien, avec mes propres interprétations de chaque carte et mon ressenti personnel. C’était aussi un très bon exercice d’illustration : 22 lames à faire, ce n’est pas rien.

Le but du monde est le développement de l’esprit, et la première condition du développement de l’esprit, c’est sa liberté.Ernest Renan

Comment tu as abordé ce travail ?

Je me suis replongé dans les significations de chaque carte. Avec le temps j’avais oublié beaucoup de choses. Avant de commencer une carte je lisais donc beaucoup. J’étais équipé, de 2 bouquins que j’avais achetés quand j’étais plus jeune et bien sûr d’internet. Les interprétations sont très différentes selon les livres et les sites alors je suis à chaque fois allé vers ce qui me parlait le plus et ce que je pensais être le plus pertinent avec mon style de dessin. Je voulais apporter un peu de modernité, que les significations que je donne soient ancrées dans le contemporain.

Ensuite, je voulais vraiment créer un « tout », que du Mât au Monde il y ait un parcours, comme un parcours initiatique. Certains personnages se retrouvent dans plusieurs cartes. Par exemple le personnage du Mât est aussi celui du Diable et du Jugement (le départ, les erreurs, la rédemption). Le personnage eu centre des Amoureux est lui même entouré par 4 personnages d’autres arcanes (l’Impératrice, la Force, la Lune et Tempérance), et plein d’autres petits secret de fabrication (que je serai sans doute la seul à remarquer et à savoir) mais qui me permettent de me dire que ce tarot n’est pas juste un exercice de style graphique mais aussi une vraie interprétation personnelle de comment je peux ressentir ces lames.

Par quelles cartes as-tu commencé ?

Par l’étoile. Tout simplement parce que c’est celle qui m’inspirait le plus à ce moment là. Elle ne me correspond pas vraiment mais elle a donné la ligne directrice (du moins pour le style) de toutes les autres.

Est-ce que tu as des arcanes favorites ?

Les dessins du Mât, du Diable et du Jugement sont les avatars de mon personnage de BD (monsieur Q, qui est un peu un « double » de moi). Ce ne sont pas forcément celles que je préfère graphiquement mais ce sont celles ou j’ai choisi de « me » dessiner, je suppose que ce n’est pas pour rien.

J’aime aussi beaucoup celle des amoureux, j’aime l’ambiguïté de cette carte, du moins c’est comme ça que je la perçoit. Et comme mon travail perso tourne essentiellement autour des rapports amoureux j’ai une tendresse particulière pour celle-ci.

Pour les gens qui vont tomber en amour avec tes illustrations, c’est quoi la suite ? On peut les acheter ?

Il est possible d’acheter des impressions des iléus en format A4 sur ma boutique tictail : http://monsieurqshop.tictail.com/  

Un jeu de carte va-t-il voir le jour ?

J’aimerais BEAUCOUP pouvoir en faire un vrai jeu de carte et pouvoir le vendre. Malheureusement pour le moment le coût de l’impression est très élevé et je ne peux pas avancer l’argent. Mais comme l’idée à l’air de plaire j’aimerais bien voir si c’est possible de faire un croudfunding avant de la fin de l’année !

Le tarot de Monsieur Q

Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder
Placeholder

Vous pouvez aussi, vous faire un tirage à l’aide de ces cartes, dans ma rubrique tirages gratuits, en cliquant sur le lien suivant : le tarot de Monsieur Q.

En Octobre 2013, Mr Q. lance son blog « les petits mensonges de Mr Q » sur l’internet mondial. Issu de la génération Y et grand adulescent, il partage ses visions de ce monde où plane une homophobie pas tellement silencieuse. Il est aussi scribouilleur de vie (enfin surtout de la sienne) sur madmoiZelle.com et a convaincu la rédac’ de publier ces dessins et articles en la menaçant de se reconvertir dans l’horticulture si elle refusait. Il dit que son chanteur favori est Mano Solo mais tout le monde sait qu’en vrai c’est Rihanna qui lui fait vibrer les poils de la colonne vertébrale. Mr Q. a gagné les Golden Blog Awards en 2014 et collabore régulièrement, en chroniquant l’actu en dessins sur madmoizelle.com.

Découvrir l’univers de Monsieur Q

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.